Accompagnement du sportif en naturopathie

Addictions et naturopathie: définition et solutions naturelles
mai 13, 2021
Compléments alimentaires et abus
juin 13, 2021
 



J’évoque ici l’apport de la naturopathie dans l’accompagnement du sportif régulier et professionnel toutes disciplines (danse, boxe, course à pied, athlétisme etc…).

J’aborde des conseils généraux à mettre en place (je ne veux pas vous noyer d’informations) mais il est important d’avoir un suivi personnalisé en fonction de la nature de l’activité physique, du nombre et de la durée des entrainements. Je ne parle pas de prise de masse, mais de maintien d’un corps stable et en bonne santé.


Quelle nutrition quotidienne pour le sportif ?

Pour le sportif il est important de garder un poids le plus stable possible. On portera une attention particulière :

- Aux glucides : privilégier les glucides complexes et à IG bas pour avoir une réserve de glycogène optimale. Penser au semi-complet/complet, aux fruits et légumes, légumineuses et bien d’autres.

- Aux protéines : juste ce qu’il faut pour la synthèse des protéines de la contraction musculaire et compenser la destruction musculaire liée à l’effort. Penser à varier les sources végétales et animales.
Trop de protéines est contre-productif car cela va générer des déchets acides dans les tissus, conduire à la blessure et aux claquages. En particulier l’excès de produits laitiers et de viandes sera néfaste. Au passage si votre transpiration sens mauvais il y a des chances que ce soit lié à cela.

- Au (bon) gras : acides gras saturés (avocats, olives...) pour éviter de puiser dans les réserves de glycogène. Acides gras polyinsaturés pour leur action anti-inflammatoire. Pensez à consommer des produits riches en omégas 3 que l’on trouve dans certaines huiles végétales et les petits poissons gras. Évitez de consommer les lipides seuls les jours d’effort.

- Au magnésium : pour compenser les pertes liées à l’effort. Pensez aux amandes, cajou, fruits et légumes…

- Au potassium : pour soutenir les fonctions de synthèse et réduire les crampes. La banane sera votre amie !

- Au calcium : pensez vitamine D et non produits laitiers !


 
 

A quoi faire attention quand on est sportif ?

- La récupération : bien s’hydrater +++, restaurer les stocks en glucides/protéines/vitamines/minéraux et gérer les déchets métaboliques en consommant des aliments dits «alcalinisants» (avocats, aromates, châtaigne, bananes, pomme de terre, huiles omégas 3, légumes…). La prise de cordyceps est intéressante ici pour aider à l’évacuation des déchets acides. Le magnésium sera aussi une aide pour la récupération.

- La blessure : travailler l’équilibre acido-basique via l’alimentation et une détox personnalisées, éviter l’excès de protéines pour éviter les inflammations ligamentaires.

- L’immunité : le sport, la mauvaise gestion des glucides et le stress (physique, mental, décalages horaires et climatiques chez les pros) conduisent à une hausse du taux de cortisol qui fait chuter le taux de lymphocytes CD4 et NK. Le système immunitaire est en berne et on observe trop souvent des sportifs de haut niveau sujets aux infections ! Pensez aux plantes et champignons adaptogènes pour le soutien mental, hormonal et immunitaire.

- L’hyperperméabilité intestinale : le phénomène d’ischémie-reperfusion est une des causes. Soutenez vos intestins et leur muqueuse avec des prébiotiques, des sources de probiotiques alimentaires, du pollen, la mycothérapie…

- Stress physique…et mental : cf. immunité.


 
 

Les pièges dans lesquels ne pas tomber

- La spiruline partout : c’est bien de temps en temps mais elles sont souvent cultivées dans des milieux additionnés de sulfate ferreux, donc un fer synthétique, pas terrible ni naturopathique. D’autres belles sources de protéines existent.

- Le régime cétogène : remarquable dans certains contextes pathologiques, pour le sportif il faut faire très attention. Pourquoi pas pour des besoins en ATP modérés, mais n’oubliez pas que les lipides fournissent beaucoup moins d’ATP que les glucides. Vous serez donc vite limités en termes de performance si vous exercez un sport demandant de l’ATP rapidement !


N’hésitez pas à prendre rendez-vous pour un accompagnement personnalisé dans la gestion de vos besoins et dans votre détox métabolique afin d’avoir le programme le plus optimal !

-
Sabrina Deschamps, naturopathe à Aix-en-Provence.


Comments are closed.