Addictions et naturopathie: définition et solutions naturelles

naturopathe_aix_en_provence_marseille_endometriose_5
Endométriose: la soulager et l’améliorer avec la naturopathie
avril 26, 2021
Accompagnement du sportif en naturopathie
juin 2, 2021
 



J’accompagne les personnes dans l’arrêt de leurs addictions, comme l’addiction au sucre, au tabac, à l’alcool, aux anti-douleurs, aux écrans, au sport, etc.


L’addiction consiste en une perte de liberté à s’abstenir de consommer une substance (sucre, tabac, alcool, drogues…) ou une activité (sport, écrans, achats, jeux…), avec un état de souffrance en dehors de la consommation.


L’addiction se met en place selon 3 facteurs : la substance/activité elle-même, la situation personnelle (fragilité, histoire de vie etc.) et l’environnement de la personne. Il se déclenche alors un dérèglement du système de récompense au niveau du cerveau, où la dopamine a un rôle majoritaire. D’autres neuromédiateurs rentrent en jeu mais la dopamine est la molécule qui va le plus influencer le comportement addictif.


Celle-ci, normalement produite de manière brève lors de comportements estimés bénéfiques par le cerveau (boire, manger, se reproduire…), est ici produite plus longuement ou a un effet plus intense. Ceci est enregistré par le cerveau et conduit alors aux phénomènes d’accoutumance, de sensation de manque etc.


 
 

Différentes phases se mettent en place :


1) Consommation satisfaisante et contrôlée, centrée sur:
- la recherche de sensations agréables/spirituelles.
- de performance: scolaire, sport, maison, travail…

2) Perte progressive des effets positifs recherchés malgré la place croissante prise par la conduite addictive.

3) Perte complète du contrôle, l’usage du produit/de l’activité se poursuivant sous l’influence des exigences adaptatives liées à l’anxiété et au sevrage, avec apparition de conséquences sur la personne:
- comportement de recherche.
- conséquences sur la santé et l’humeur.
- abandon des activités sociales, professionnelles ou de loisirs (dans les cas sévères).


En naturopathie je vous accompagne dans la mise en place du sevrage et du soutien du système nerveux. Une personnalisation est nécessaire dans le choix du programme à adopter car l’histoire et les causes qui ont conduit à l’addiction de chacun seront différentes.


J’utilise de nombreux outils que j’adapte à chaque situation : détox, gestion de l’humeur et des émotions, plantes (comme le kudzu qui peut être une grande aide, plantes adaptogènes), mycothérapie (champignons médicinaux), micronutrition du cerveau (omégas 3, vitamines naturelles), oligothérapie, gemmothérapie (figuier, noyer…) et homéopathie. Consultez un naturopathe compétent pour avoir un bilan, un programme et des posologies personnalisés.
-
Sabrina Deschamps, naturopathe à Aix-en-Provence.