Maladie de Lyme: quelles pistes?

Naturopathie: une médecine verte?
juillet 11, 2021
Hormèse et bains froids: bienfaits et principes à suivre
août 12, 2021
 



Cette maladie bactérienne, transmise par les tiques, se développe énormément en Europe depuis plusieurs années.



Les symptômes sont paradoxaux et variables d’une personne à l’autre, ce qui rend le diagnostic difficile et les malades sont rarement pris au sérieux. La bactérie Borrelia, responsable de la maladie de Lyme, est capable d’échapper au système immunitaire et aux antibiotiques une fois bien installée, et c’est là que réside la difficulté d'action sur la maladie.


Les germes en cause sont Borrelia burgdorferi, B. mayonii (2 germes venant des Etats Unis), B. afzelii, B. garinii, et B. burgdorferi (ces 3 derniers venant d'Europe). En France aucun test n’est réellement fiable pour identifier la présence de Borrelia, car ils ne permettent pas d’identifier toutes les espèces. Un test allemand existe, le test All-Diag (de Mikrogen).


Il est absolument nécessaire de vous faire accompagner par un thérapeute compétent afin d’avancer efficacement sur ce long chemin vers le retour à la santé. Je préconise en premier lieu à mes consultants un programme visant à :
- relancer l’immunité;
- détoxifier l’organisme en douceur;
- assainir l’intestin;
- adopter une alimentation « anti-inflammatoire » et riche en micronutriments essentiels (vitamines, minéraux, oméga 3, etc.).


Ensuite, des solutions existent comme certains mélanges d’huiles essentielles, le protocole Buhner ou encore celui proposé par Michel Dogna. Là encore faites-vous accompagner par un thérapeute aguerri.

-
Sabrina Deschamps, naturopathe à Aix-en-Provence.


Comments are closed.